Imprimer
Affichages : 55093

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

wolfram
Enseigner les mathématiques autrement 


L'enseignement des mathématiques est sujet à de nombreuses études notamment dans les pays anglo-saxons qui sont encore plus mal placés que la France aux derniers tests Pisa. 

Conrad Wolfram, le frère de Stephen Wolfram, créateur du logiciel Mathematica et de l'outil de calcul en langage naturel Wolfram Alpha, ne mâche pas ses mots quand vient le temps d'analyser les méthodes employées un peu partout à travers le monde pour enseigner les mathématiques. Il voudrait que l'ordinateur prenne une place plus importante dans l'enseignement des mathématiques.

Pour résumer son point de vue, Conrad pense que l'on perd trop de temps à apprendre aux élèves à calculer et pas assez à faire vraiment des mathématiques.

« On demande aux jeunes d'apprendre à faire à la main des calculs complexes, même si cela ne sert à rien »

Actuellement, aux UK, 80 % du temps passé à enseigner les mathématiques seraient consacrés à l'apprentissage du calcul et des manipulations algébriques, ce que les ordinateurs peuvent gérer facilement et rapidement. Le calcul mental demeure important, et certaines personnes ont encore besoin d'apprendre le calcul à la main, mais celles-ci sont très rares.

Une analyse qu'il faut nuancer en France où une part importante de l'enseignement des mathématiques porte sur le raisonnement,  la géométrie et les démonstrations qui sont bien plus valorisées que dans la plupart des autres pays qui fonctionnent souvent par QCM. 

Depuis cette conférence, Conrad Wolfram a lancé l'organisme computerbasedmath.org, qui vise justement à promouvoir un enseignement moderne des mathématiques. Sur son site, l'organisme propose un cursus scolaire, mais aussi des outils pour aider les gouvernements, les enseignants, les parents et les étudiants à mettre en place un système du genre.

wolfram-graph1

Quelques projets pilotes sur l'enseignement des mathématiques basé sur ce programme débutent, notamment en Estonie, où le gouvernement a décidé de jouer le jeu, explique Conrad Wolfram.

Un programme d'enseignement élaboré en collaboration entre le ministère de l'éducation estonien et computerbasedmath.org devrait d'ailleurs être mis en application prochainement. Un autre essai, à plus petite échelle cette fois, sera aussi lancé bientôt en Suède. Il serait interressant de voir quelques exemples de cours proposés.

{youtube}http://youtu.be/60OVlfAUPJg{/youtube}

 

Si vous préparez le bac !
Consultez les annales corrigées du bac S ou du bac ES  disponibles sur le site.