mathematiques tsTerminale S
Un nouveau programme de Mathématiques contesté

 

Le Programme


Programme de l'enseignement spécifique :

  • Analyse : suites, limites de fonctions, continuité sur un intervalle, théorème des valeurs intermédiaires, calculs de dérivées, fonctions sinus et cosinus, fonction exponentielle, fonction logarithme népérien, intégration ;
  • Géométrie : nombres complexes, géométrie dans l'espace (droites et plans, géométrie vectorielle, produit scalaire) ;
  • Probabilités et statistique : conditionnement, indépendance, notion de loi à densité à partir d'exemples, intervalle de fluctuation, estimation.

Programme de l'enseignement de spécialité : Arithmétique, Matrices et Suites.

 => Le programme officiel (Bulletin officiel spécial du n°8 du 13 octobre 2011) 

De sévères critiques


Rappelons q'une pétition fut lancée le mardi 26 avril 2011 par neuf mathématiciens qui révélèrent de graves insuffisances et incohérences dans le programme.

Selon eux « les ambitions affichées » par ce projet de programme « ne seront en aucun cas réalisables compte tenu des horaires assignés et des contenus proposés ». « On observe en plusieurs endroits l'abandon des définitions utiles et du formalisme minimal qui seuls pourraient permettre de conduire des raisonnements précis et argumentés ». 

Les neuf premiers signataires de la pétition furent :

  • Jean-Pierre Demailly, professeur à l'université de Grenoble 1 ;
  • Jean-Marc Fontaine, profeseur à l'université Paris-Sud Orsay ;
  • Jean-Pierre Kahane, professeur émérite à Paris-Sud Orsay ;
  • Gilles Lebeau, professeur à l'université de Nice Sophia-Antipolis ;
  • Bernard Malgrange, professeur émérite de l'université Joseph-Fourier à Grenoble ;
  • Gilles Pisier, professeur à luniversité Pierre-et-Marie-Curie ;
  • Jean-Pierre Ramis, Jean-Pierre Serre, médaille Fields 1954 ;
  • et de Christophe Soulé, délégué de la Section de Mathématiques de l'Académie. 

Le texte officiel : Un programme critiqué