192px-Alembert

ALEMBERT Jean Le Rond D'

Paris 1717 - Paris 1783, France.


Fils illégitime d'un commissaire d'artillerie, le Chevalier Destouches-canon, et de la marquise de Tencin qui l'abondonne sur le parvis de l'église Saint-Jean-le-Rond, près de Notre-Dame de Paris.
Les travaux de D'Alembert portent sur l'étude des nombres complexes, l'analyse et la théorie des probabilités. 
Il tente de définir le logarithme et les fonctions puissances sur les nombres complexes et donne en 1746 la première preuve - presque correcte - du théorème fondamental de l'Algèbre : Tout polynôme à coefficient réels se factorise en un produit de polynômes à coefficients réels de degré 1 ou 2.

Oeuvres. 

  • Traité de dynamique (1743).
  • Réflexions sur la cause générale des vents (1747). 

Notions mathématiques.