On se souviendra d'Archimède quand on aura oublié Eschyle, parce que les langues meurent, mais pas les idées mathématiques. L'immortalité est sans doute un mot creux, mais un mathématicien a probablement plus de chances d'en jouir qu'un autre.

G.H Hardi (1877-1947, Angleterre) 
 


Remarque : Eschyle, né à Éleusis (Attique) vers 526 av. J.-C., mort à Géla (Sicile) en 456 av. J.-C., est le plus ancien des trois grands tragiques grecs.

"Wir müssen wissen
Wir werden wissen " (Nous devons savoir, nous saurons),

Sur la pierre tombale de David Hilbert (Königsberg 1862- Göttingen 1943; Allemagne)
Les mathématiques sont un jeu qu'on exerce selon des règles simples en manipulant des symboles et des concepts qui n'ont en soi, aucune importance particulière.
David Hilbert (Königsberg 1862- Göttingen 1943; Allemagne)
A quoi servent les mathématiques ?: " C'est pour l'honneur de l'esprit humain"

Charles Gustave Jacob Jacobi, ou Carl Gustav Jakob Jacobi, (10 décembre 1804 à Potsdam - 18 février 1851 à Berlin), Allemagne.
"Le mathématicien est un oiselier capturant dans une volière des oiseaux aux brillantes couleurs"

Platon (427-347 av. J.-C.)