Classe de Troisième
Le Nouveau Brevet 2017 de Mathématiques


La réforme du collège appliquée depuis l'année scolaire 2016-2017, concerne son organisation, les enseignements, les programmes, mais aussi désormais l'évaluation des élèves.

Le collège est concerné par la dernière classe du cycle 3 (cycle 3: CM1, CM2, 6e) et le cycle 4 en entier (5e 4e 3e).

Le nouveau Diplôme National du Brevet (DNB), série générale

Pour obtenir le brevet 2017, l’élève devra obtenir la moyenne, soit 350 points sur 700. Sur ces 700 points :

  • le contrôle continu sera noté sur 400 (tout au long du cycle 5e/4e/3e),
  • le contrôle final sera sur 300 (épreuves finales en fin de troisième).
    Ce contrôle final sera en fait composé de 3 groupes d'épreuves (sciences, littérature et projet) chacune notée sur 100 points.

Le controle continu (sur 400 points)

Pour chacun des huit éléments du socle commun pris en compte, le candidat obtient :

  • 10 points pour le niveau « maîtrise insuffisante »,
  • 25 points pour le niveau « maîtrise fragile »,
  • 40 points pour le niveau « maîtrise satisfaisante »,
  • 50 points pour le niveau « très bonne maîtrise ».

Donc au minimum \(10 \times8=80\) points sur un maximum de \(8\times 50=400\) points.

Les 8 éléments du socle qui seront à valider sur le nouveau bulletin scolaire sont :

  • comprendre, s'exprimer en utilisant la langue française à l'oral et à l'écrit ;
  • comprendre, s'exprimer en utilisant une langue étrangère et, le cas échéant, une langue régionale ;
  • comprendre, s'exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques ;
  • comprendre, s'exprimer en utilisant les langages des arts et du corps ;

et dans chacun des quatre autres domaines :

  • les méthodes et outils pour apprendre ;
  • la formation de la personne et du citoyen ;
  • les systèmes naturels et les systèmes techniques ;
  • les représentations du monde et l'activité humaine.

Le contrôle final (sur 300 points)

L'examen comporte trois épreuves obligatoires :

  • Projet (100 points) : une épreuve orale qui porte sur un des projets menés par le candidat pendant le cycle 4 dans le cadre des enseignements pratiques interdisciplinaires, ou sur un des parcours éducatifs ;

  • Une épreuve de sciences (3,5 heures et 100 points) : une épreuve écrite qui porte sur les programmes de mathématiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre et technologie ;
    • Mathématiques : épreuve de 2 heures sur 50 points (45 points + 5 points de maitrise de la langue) ;
    • Physique-chimie, sciences de la vie et de la terre et technologie : épreuve de 1,5 heures sur 50 points (45 points + 5 points de maitrise de la langue) .

  • Une épreuve littéraire (100 points) : une épreuve écrite qui porte sur les programmes de français, histoire et géographie et enseignement moral et civique.
    • Première partie (3 heures) : analyse et compréhension de textes et de documents, maîtrise de différents langages; divisée en deux périodes séparées par une pause de quinze minutes. Cette première partie s'appuie sur un double corpus constitué de documents spécifiques aux disciplines français, histoire, géographie et enseignement moral et civique, qui comprend au moins un document relevant de l'histoire, de la géographie ou de l'enseignement moral et civique ; au moins un texte littéraire d'une longueur maximale d'une trentaine de lignes ; au moins un document iconographique ou audiovisuel.
      • Première période (2 heures) : histoire et géographie, enseignement moral et civique (50points)

        - exercice 1. Analyser et comprendre des documents (20 points)
        - exercice 2. Maîtriser différents langages pour raisonner et utiliser des repères historiques ou géographiques (20 points)
        - exercice 3. Mobiliser des compétences relevant de l'enseignement moral et civique (10 points)

        Les exercices prévus dans cette partie ouvrent la possibilité, pour les élèves des classes de troisième des sections bilingues français - langue régionale, de composer en français ou en langue régionale.

      • Deuxième période : français (1 heure) : comprendre, analyser et interpréter (20 points. L'épreuve prend appui sur un corpus de français, composé d'un texte littéraire et, éventuellement, d'une image ou d'un document artistique. La compréhension est évaluée par une série de questions sur ces documents. Certaines de ces questions sont d'ordre lexical et/ou grammatical.

    • Deuxième partie (2 heures) : français, rédaction et maîtrise de la langue (30 points)

      • dictée (5 points) et réécriture (5 points) : 30 minutes;

      • travail d'écriture (20 points) : 1h30.
        Deux sujets sont proposés au candidat, qui traite, au choix, l'un des deux : le premier est un sujet de réflexion, le second un sujet d'invention. Les candidats doivent produire un texte d'une longueur de deux pages au moins.

Les sujets zéro

Des sujets types sont disponibles :

Première épreuve écrite : mathématiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre et technologie :

Seconde épreuve écrite :

 

Sources

 

Articles Connexes